Les écrans : Poser des règles !

Les écrans : Poser des règles !

«Mon enfant ne lâche pas les écrans, et c'est la crise lorsque je lui enlève ! ». Chers parents, n'espérez pas la collaboration de vos enfants, c'est à vous d' établir les règles du jeu de l'utilisation des écrans à la maison!


 


  REGLEMENTER l’utilisation de l’ordinateur, de la console ou de la télévision est impératif et protecteur ! Il n’existe pas une façon de faire idéale ou unique ; chaque famille posera ses règles en fonction de ses singularités et de ses principes éducatifs. Cependant, il convient de prendre en compte certaines dimensions fondamentales dans l’élaboration d’un cadre.


 


Tout d’abord, il faut limiter le temps que passent les enfants devant les écrans pour maîtriser le risque chronophage. Par exemple, autoriser des sessions de une ou deux heures, le mercredi et les week-ends, et éviter les jours d’école, car l’enfant aura du mal à résister seul à la tentation de jouer ou de regarder la télévision, au lieu de faire ses devoirs. Veillez aussi à ce qu’il conserve ses activités sportives ou artistiques, et qu’il ne remplace pas progressivement des loisirs dynamiques et interactifs, comme jouer au parc avec ses copains, au profit d’un isolement passif devant son écran. Ne dégainez pas systématiquement la console de jeux, les DVD ou votre Iphone chaque fois que votre enfant s’ennuie et que vous ne pouvez pas vous en occuper. Ne culpabilisez pas, car s’ennuyer fait partie de la vie, et il doit apprendre à supporter ces moments de solitude et réussir à fonctionner seul.


 


En cherchant, par lui-même des occupations et des solutions à son ennui, il gagnera en autonomie et en confiance en lui. Bien entendu, le cadre doit aussi porter sur les contenus auxquels l’enfant va être exposé. Mais, rassurez-vous, il n’est nullement besoin de devenir un expert en jeux vidéo, en émissions télévisées, ou d’internet pour encadrer sainement votre enfant. En effet, les signalétiques mises en place par les organismes de contrôle sont de très bonne qualité, et le filtre parental sur les ordinateurs ou les téléphones mobiles préserveront efficacement l’enfant d’un accès à des sites « adultes » ou violents. Ainsi, qu’il s’agisse des programmes télévisés ou des jeux vidéo, il vous suffit simplement de suivre ces recommandations. Cependant, il est fondamental de comprendre que le cadre ne peut être l’unique réponse à des symptômes ou des comportements excessifs de l’enfant.


 


L’écran ne doit pas être diabolisé ni considéré comme l’unique responsable d’une situation problématique : une addiction est toujours la rencontre entre un toxique et une souffrance. L’enfant qui se noie dans les écrans cherche le plus souvent à fuir des difficultés personnelles ou familiales.
Il faut donc rester attentif à ses peines, et réfléchir sereinement à ce qui peut le déstabiliser dans son quotidien et son environnement. Cadrer voire punir sont des temps éducatifs indispensables, mais ils ne doivent pas obnubiler les parents, ni minimiser l’importance d’un questionnement plus global sur l’état mental de l’enfant, ou sur les interactions familiales.


Catégories


A propos de l'auteur

Articles liés

Parcourez les articles

Utilisez le moteur de recherche ci-dessous.


Vous n'avez pas trouvé ce que vous cherchiez ?

Vous souhaitez approfondir cet article, réagir ou proposer un sujet ?


Contactez-nous !
Consultation psychologique qualitative et sécurisée avec Wepsee