Les écrans dans la famille : Quels dangers ?

Les écrans dans la famille : Quels dangers ?

L’écran est-il un danger pour la famille ?
Mal gérés, les écrans peuvent générer des addictions et des pertes de liens familiaux.

 

Quel est le point commun entre la télévision, l’ordinateur, la console de jeux ou encore l’Iphone de papa ?

 

Il s’agit de l’écran, celui que contemplent religieusement les enfants. Tous ces médias s’adressent à eux par le biais d’images attrayantes. Les émissions et les jeux captent l’ensemble des sens, en particulier la vue et l’ouïe. S’accaparant l’attention de l’enfant, ils l’engloutissent dans un univers virtuel, le coupant ainsi de la réalité du monde extérieur et de la relation aux autres. L’écran devient alors, comme son nom l’indique, un écran, un filtre, entre l’enfant et son entourage.
Cet élément fondamental est, à coup sûr, le plus grand danger de ces médias, et la principale cause de leur pouvoir addictif. Durant les heures où l’enfant joue à ces jeux, il ne parle plus à ses parents, ni ne s’amuse avec ses frères et soeurs. Indéniablement, l’isolement le guette. Certains enfants ne cherchent pas à revenir dans le monde familial, au contraire, ils se mettent à l’écart de leur entourage avec un plaisir inquiétant. Une ambiance délétère à la maison, par exemple fruit de conflits conjugaux ou de relations parent-enfant difficiles, peut inciter l’enfant à fuir un monde réel devenu douloureux ou angoissant.

 

Les écrans accueillent alors son psychisme en souffrance. Ils deviennent des « écrans protecteurs », des paradis artificiels d’où l’on ne veut plus partir.
Ainsi, l’écran se mue en drogue, un toxique apaisant mais isolant. Les racines de l’addiction sont alors en place. En pratique, l’écran n’est pas la cause profonde de l’addiction, elle est comme toute « drogue » un moyen de s’échapper.

 

Pour traiter cette difficulté, il convient certes de limiter la consommation d’écran, mais surtout de comprendre les difficultés profondes de l’enfant, et de restaurer un climat familial agréable qui ne donne pas envie de fuir ! N’hésitez pas à consulter avec votre enfant un psy, il vous aidera à mieux cerner les problématiques à travailler.


Catégories


A propos de l'auteur

Articles liés

Parcourez les articles

Utilisez le moteur de recherche ci-dessous.


Vous n'avez pas trouvé ce que vous cherchiez ?

Vous souhaitez approfondir cet article, réagir ou proposer un sujet ?


Contactez-nous !
Consultation psychologique qualitative et sécurisée avec Wepsee