Le lithium : Pour ou contre ?

Le lithium : Pour ou contre ?

 


Jadis, unique médicament pour les troubles bipolaires, le lithium est dorénavant concurrencé par de nombreux thymorégulateurs. Que faut-il penser du lithium aujourd'hui ?


  Le lithium est un médicament fondamental. Il est d’usage fréquent depuis 1970 pour soigner les patients souffrant de troubles bipolaires. Son utilisation est élargie aux autres troubles de l’humeur, à visée curative, préventive ou adjuvante. Son mode de fonctionnement est encore inconnu et son efficacité en psychiatrie est de découverte fortuite en 1949. On l’utilise de façon curative d’un épisode maniaque, d’une dépression bipolaire, préventif de récurrences bipolaires, dépressives, dans les troubles schizo-affectifs et à visée anti suicidaire.


Il est encore actuellement le traitement de référence des troubles de l’humeur. Il est regrettable que sa prescription soit en baisse depuis une vingtaine d’années au profit des autres stabilisateurs de l’humeur. Il y a des facteurs prédictifs d’une bonne réponse au lithium : une efficacité précoce lors de la prescription, une bipolarité avec des récurrences maniaques prédominantes, des antécédents familiaux de bonne réponse au lithium. L’effet peut être précoce mais son efficacité préventive sur les récidives nécessite une prise prolongée d’au moins deux ans. C’est ensuite un traitement qui peut se prendre à vie, à la posologie la plus optimale possible (efficacité et moindre effet indésirable).


L’interruption du traitement s’accompagne le plus souvent d’une rechute, en particulier si l’arrêt a été brutal. Cette décision doit être discutée avec le psychiatre. Il est un des seuls traitements à avoir prouvé une efficacité anti suicidaire, en particulier par son effet thérapeutique sur les troubles de l’humeur mais probablement par un effet anti impulsif.



En conclusion, tout patient souffrant d’un trouble bipolaire doit se voir proposer le meilleur traitement possible. A ce jour le lithium est le meilleur traitement possible. Le rapport bénéfice risque est clairement en faveur du lithium, et en particulier pour ce qui est du risque suicidaire.


Catégories


A propos de l'auteur

Articles liés

Parcourez les articles

Utilisez le moteur de recherche ci-dessous.


Vous n'avez pas trouvé ce que vous cherchiez ?

Vous souhaitez approfondir cet article, réagir ou proposer un sujet ?


Contactez-nous !
Consultation psychologique qualitative et sécurisée avec Wepsee