La toute petite section

La toute petite section

« Crèche ou toute petite section ? » « l’école dès 2 ans ? » Que choisir ?

 
La scolarisation d'un enfant avant 3 ans ne présente pas d'intérêt majeur pour son développement psychomoteur, intellectuel et affectif, lorsqu'il évolue dans des conditions normales, c’est à dire  non carencées sur le plan éducatif et/ou affectif. Ces dispositifs ont été  pensés pour les enfants évoluant dans des milieux défavorisés, dans des familles n’ayant pas la capacité d’éveiller l’enfant, notamment à la langue du pays. Malheureusement cela s’est perverti dans  l'habituelle course à la performance et au narcissisme favorisée par la société et par l angoisse des parents de ne pas offrir le meilleur à leurs enfants. D’un dispositif destiné à palier des carences on passe à un lieu de scolarité pour enfant précoce.

Le développement psychomoteur, intellectuel, affectif, d'un enfant n'est pas une course contre la montre, mais un processus progressif qui doit respecter la temporalité de chacun. Fidèle au bon sens de la fable de La Fontaine le lièvre et la tortue, l'essentiel n'est pas de courir mais d'arriver à point. Les petits apprennent les choses par le jeu, par le plaisir, et par la curiosité. L'enfant qui est soumis à un apprentissage contraignant, certes peut performer de façon précoce, mais aussi développer un rapport négatif aux enseignements qui sera bien plus délétère au long court. Les enfants évoluant dans des conditions favorables et n'ayant pas de troubles particuliers des apprentissages sauront tous lire écrire et compter parfaitement en temps et en heure. Acquérir ces compétences plus tôt ne les favorise en rien dans la suite de leurs études.

Un enfant ne doit pas être transformé en petit génie, ou un singe savant, car cela créé chez lui l'illusion qu'il doit en permanence impressionner les adultes par ses connaissances. Ainsi, cela génère une pression qui  risque de se transformer en angoisse d'échec avec l’âge. En effet, il est bien plus aisé d’impressionner des adultes lorsque l'on est un petit enfant, que lorsque l'on est plus grand voire adolescent ! En pratique, le mieux est l'ennemi du bien et le bon sens habituel l'emporte sur les théories psychologisantes ! Il faut simplement laisser l'enfant grandir à son rythme et le stimuler normalement. La scolarisation doit avoir lieu aux âges et aux endroits classiques recommandés.   Il est préférable qu'un enfant né en début d'année s'ennuie un peu les derniers mois de sa vie en crèche, plutôt qu'il se trouve en difficulté dans une toute petite section ou une petite section classique, que ce soit sur le plan affectif, relationnel ou celui des apprentissages.


Catégories


A propos de l'auteur

Articles liés

Parcourez les articles

Utilisez le moteur de recherche ci-dessous.


Vous n'avez pas trouvé ce que vous cherchiez ?

Vous souhaitez approfondir cet article, réagir ou proposer un sujet ?


Contactez-nous !
Consultation psychologique qualitative et sécurisée avec Wepsee