AVANT D’ALLER VOIR UN PSY !!!

AVANT D’ALLER VOIR UN PSY !!!

 Le généraliste ou le pédiatre doivent être consultés avant de s’adresser au psy, selon les troubles. « Tout diagnostic médical est organique jusqu’à preuve du contraire ! »

Voilà la première phrase que l’on demande à apprendre par cœur à l’étudiant en médecine se préparant à devenir psychiatre !
Au concours de l’internat de médecine, l’étudiant qui pose un diagnostic psychiatrique juste, sans préciser qu’il a au préalable recherché et éliminé une maladie physique est tout bonnement éliminé du concours ! En médecine, incluant donc la psychiatrie, la prudence et la démarche rationnelle et scientifique sont des éléments fondamentaux et INDISPENSABLES.

Pourquoi le doc nous raconte-il cela ?
Les symptômes physiques souvent trop rapidement attribués au psychisme. « j’ai mal au ventre car je suis stressé » «  mon enfant a mal à la tête car il ne veut pas aller à l’école » ou encore « mon enfant est épuisé, c ‘est le stress de la rentrée... » Bien sûr, la plupart du temps, heureusement, cette interprétation parentale s’avère juste. Et bien sûr il serait CATASTROPHIQUE pour sa propre vie ou pour celle de son enfant d’aller toujours vérifier l’absence de maladie. Etre prudent ne doit pas nous conduire à l’angoisse permanente pour notre enfant ou à l’hypocondrie !


Mais alors comment trouver la limite ? Je vous propose une « règle » : un symptôme qui dure plusieurs jours, ou d’intensité anormalement élevé impose une visite médicale. Même si l’interprétation psychologique vous semble évidente, IL FAUT CONSULTER UN GENERALISTE OU UN PEDIATRE AVANT d’entamer une prise en charge psychologique !!! En pratique si votre enfant vomit sur le chemin de l’école, se lève plusieurs fois le soir pour faire pipi repoussant ainsi l’heure du coucher, ou tout autre grand classique des « faux symptômes » de l’enfance, une consultation médicale pour éliminer les évidences reste INDISPENSABLE. Si vous avez l’habitude d’avoir mal au ventre mais que depuis des mois les choses empirent, vous devez vous faire examiner avant de faire porter le chapeau à vos problèmes de couple ou à votre travail.

Attention, certaines pathologies organiques ont une présentation psychique évidente mais peuvent être, en réalité, causées par des maladies organiques. Par exemple, les symptômes de la dépression peuvent être mimés par des troubles hormonaux d’origines diverses. De même, les comportements anormaux peuvent être provoqués par des prises de toxiques cachées ou des maladies type méningites à traiter en urgence... Une fois les causes organiques écartées par votre médecin, vous pourrez entreprendre le travail psychologique nécessaire ou emmener votre enfant évacuer ses stress par la bouche plutôt que par le corps. Le psychiatre est médecin, il doit donc être capable de vérifier que tout à était fait du point de vue physique avant de se focaliser sur le mental, mais ce n’est pas les cas des psychologues, donc c’est à vous de sécuriser les choses au préalable.

Pour en savoir plus sur la pédopsychiatrie, retrouvez nos articles :
"La pédopsychiatrie en 2 mots !", par le Dr.LARRAR.


Catégories


A propos de l'auteur

Articles liés

Parcourez les articles

Utilisez le moteur de recherche ci-dessous.


Vous n'avez pas trouvé ce que vous cherchiez ?

Vous souhaitez approfondir cet article, réagir ou proposer un sujet ?


Contactez-nous !
Consultation psychologique qualitative et sécurisée avec Wepsee