Quels sont nos blocages pour consulter ?

Quels sont nos blocages pour consulter ?

Il n’est pas toujours simple de consulter un psychologue ou un psychiatre.
Les obstacles sont nombreux. :)
Certains sont matériels comme le coût, le manque de temps, ou la distance.
D’autres sont psychologiques.
Nous allons nous pencher sur les principaux freins à la consultation et tenter d’y répondre efficacement.


Les fausses croyances


« la psy c’est pour les fous ! ».
Bien que la psy se soit démocratisée, les traces du passé sont encore présentes dans les têtes. La psychologie en privé, cabinet ou téléconsultation, n’est pas destinée aux patients gravement malades sur le plan psychiatrique, comme les psychotiques (schizophrènes, paranoïaques, et autres délirants), ceux que l’on appelle encore trop souvent les fous. Ces patients sont, en règle générale, suivis dans des institutions comme les hôpitaux ou les CMP.
Les psychologues reçoivent des personnes se plaignant d’anxiétés, de phobies, de TOC, de dépression, de burn out, de difficultés familiales…bref, les symptômes de souffrance psychiques des gens « normaux » !


« Voir un psy peut être dangereux, déséquilibrant ! »
Certaines personnes craignent que les séances avec un psy ne leur « tourne » la tête. Il s’inquiète d’être déstabilisé, de se sentir mal, voire de quitter leur famille ou leur emploi brusquement. Ces craintes sont des fantasmes ! Elles expriment notre peur de notre inconscient, notre inquiétude d’être dominé par certaines idées en nous, ras le bol, rêveries…
Cela n’arrive jamais lorsque l’on travaille avec un psychologue clinicien sérieux. En effet, le psychologue doit respecter la demande du patient, et ses craintes. Il ne doit pas aborder des sujets que le patient ne souhaite pas, il doit accompagner celui-ci dans ce qu’il décide d’aborder. Le psychologue est un copilote, mais le volant appartient toujours au patient !


La peur de l’inconnue


« quel psy ? et comment ça se passe ? »
La psychologie reste un domaine mal connu. Peu de gens savent faire la différence entre un psychologue, un psychiatre, un psychanalyste, un psychothérapeute…
Rien de mieux que de s’informer sur des sites sérieux, pour comprendre tout cela.
Ainsi, vous pourrez mieux choisir votre psychologue.
Wepsee a été précisement conçu pour vous aider dans ce choix !


La peur de la dépendance


« est ce que j’aurai besoin de lui tout le temps ? »


Non, le psychologue n’est pas un guru, ni un conseilleur !
Il ne doit pas créer une dépendance chez son patient. Il doit créer un lien de confiance avec le patient, lui permettant de se confier et mener avec lui une réflexion profonde.


Un aveu de faiblesse


« La psy c’est pour les faibles ! Tout est une question de volonté ! »
Evidemment cela est totalement faux, et l’écrasante majorité de la population est au fait que les souffrances psychiques sont sans rapport avec la force ou la puissance.
Il est possible d’être extrêmement courageux, et d’avoir une phobie, un Toc, ou des crises d’angoisses. Les symptômes psychologiques sont la conséquence de difficultés inconscientes, qui échappent donc à la volonté qui elle, est pleinement consciente.
Les hommes sont parfois réticents à consulter un psychologue, craignant de se montrer fragile, de pleurer devant lui, comme si cela les dévalorisait. Avoir des émotions est l’affaire de tout être humain, le patient en souffrance montre simplement son humanité !


Des mauvaises expériences personnelles ou familiales



« J’ai vu ma mère prendre des médicaments toute sa vie et voir des psys »


Malheureusement certains ont vécu à côté d’un proche malade, éventuellement mal soigné, et ont associés dans leur esprit psychologues à inefficacité et souffrance familiale. Ils ont l’impression que les suivis n’ont pas aidé un proche trop en difficultés, et ont perdu confiance en cette discipline. Je leur conseille souvent de prendre les choses de façon pragmatique. En pratique, de se donner 2-3 séances pour juger eux même de l’intérêt de consulter. Il faut qu’il fasse l’effort de s’écarter un peu de leurs certitudes pour faire leur propre expérience. En règle générale, la rencontre d’un psychologue compétent apaise rapidement ces craintes et mauvais souvenirs.


Il est normal et classique d’avoir des résistances à consulter pour la première fois un psychologue. S’informer sur wikipsee, permet de trouver les réponses à toutes vos questions et donc d’apaiser la majorité de vos craintes.
Wepsee vise à simplifier au maximum l’accès aux soins psychologiques de qualité.
Nous sélectionnons les meilleurs psychologues cliniciens, et les classons en fonction de leur spécialité, et techniques de soins, afin de guider votre choix de façon adéquat.
Vous pouvez le choisir par le biais d’un questionnaire, en regardant leurs fiches et en lisant leurs articles, ou en suivant le conseil d’un de vos proches satisfait.


Catégories


A propos de l'auteur


Nos recommandations de praticiens

Consultation psychologique qualitative et sécurisée avec Wepsee

Consultez en psy en toute confiance !

L'équipe de psychologues cliniciens Wepsee est à votre disposition pour vous accompagner.

Voir les disponibilités

Articles liés

Parcourez les articles

Utilisez le moteur de recherche ci-dessous.


Vous n'avez pas trouvé ce que vous cherchiez ?

Vous souhaitez approfondir cet article, réagir ou proposer un sujet ?


Contactez-nous !
Consultation psychologique qualitative et sécurisée avec Wepsee