L'arrivée des enfants dans le couple



L’arrivée des enfants est un tsunami dans un couple.
Il est très fréquent qu’un couple vienne consulter dans les deux premières années qui suivent la naissance de leur premier enfant...
A la naissance du premier enfant, Le couple n’est plus seul, et n’est plus seulement un couple conjugal centré sur ses relations affectives, ses plaisirs, sa sexualité.
Il devient un couple parental également et avec apparaissent tout un tas de nouveaux questionnements qui nécessitent positionnements et renégociations :
- Positionnement par rapport aux familles d’origines, aux valeurs de chacune, à quelle branche l’enfant appartient-il , quel va être le rôle, la place laissée aux grands-parents, aux beaux-parents, pour qui a-t-il été fait, quelles sont les dettes familiales de chacun,
- Négociations des rôles de chacun auprès de l’enfant, quelle va être la place laissée à chacun auprès de l’enfant et pour l’autre avec l’apparition de cette relation triangulée et non plus dyadique, quelles sont les représentations sur le rôle de l’autre avec lesquelles chacun arrive dans une relation familiale en fonction de sa famille d’origine, quelle sont les représentations de la différenciation des rôles hommes/femmes, quelles sont les complémentarités et les similitudes.
- Positionnement en tant que partenaire conjugal, quelle place est laissée au couple conjugal au delà du couple parental, quelles sont les concessions acceptables et celles non négociables
Les attentes de l’un envers l’autre se modifient aussi énormément. Les attributs qu’une femme attend d’un amant sont différents de ceux qu’elle attendra d’un père (légèreté et dilettantisme par exemple). Les qualités qu’un homme valorisait chez sa partenaire peuvent devenir des défauts dès lors qu’elle devient la mère de ses enfants (l’investissement professionnel par exemple)
Par ailleurs, l’enfant représente un lien indéfectible entre les deux individus qui seront liés à vie au delà de leurs liens amoureux qui auraient pu être plus éphémères.
Ajoutons à ces considérations relationnelles et psycho dynamiques un détail trivial mais dont il ne faut pas négliger le fort impact : la fatigue. Apres la grossesse et l’accouchement (avec leurs lots de stress et de tribulations) , les nuits courtes, les demandes constantes du bébé, la nouvelle organisation pratique, auront bien souvent raison de la capacité d’adaptation et de prise de distance des jeunes parents dont l’épuisement sera un parfait terreau de conflictualité.
L’arrivée du deuxième enfant signe la constitution de la famille. Avec la création d’une fratrie, et donc l’apparition d’une nouvelle génération, il ne s’agit plus simplement d’un couple avec un enfant. La représentation, le vécu et l’importance des liens fraternels avec laquelle chacun arrive de sa famille d’origine déterminera les attentes des parents à cet égard (degré acceptable de conflictualités, place des rivalités et jalousies)
Avec l’arrivée du troisième enfant et des suivants, la régénération est assurée, premier pas vers l’immortalité. La supériorité du nombre d’enfants sur le nombre d’adultes, équilibre nouvellement les relations.

Catégories


A propos de l'auteur

Parcourez les articles

Utilisez le moteur de recherche ci-dessous.





Retourner à l'index

Vous n'avez pas trouvé ce que vous cherchiez ?

Vous souhaitez approfondir cet article, réagir ou proposer un sujet ?


Contactez-nous !