Dr.Larrar : "Docteur, mon fils joue comme une fille"


Voir son fils jouer comme une fille laisse les parents se demande si ça augure d'une homosexualité à venir ? alors on peut tout de suite les rassure et ça n'augure pas d'une homosexualité à venir.
Peut on prédire la sexualité de l’enfant ?

C'est impossible de prédire les choses car un enfant est un être en évolution et que un enfant petit à des jeux pour se développer.
Il va évoluer il va faire des rencontres et puis son corps va grandir va lui envoyer des messages, toute son histoire vont conditionner notamment sa sexualité.
Donc on ne peut pas dire qu’il y a une homosexualité, parce qu'un enfant de 4-5 ans qui joue de façon très féminine.

 

Comment réagir en tant que parents ?

Dans un premier temps, il faut laisser l’enfant s’épanouir tranquillement.
Puis dans un second temps, il faut juste être dans le bon sens.
C'est à dire qu'il y a des parents qui sont trop durs avec leurs enfants et qui veulent à tout prix faire d’eux ce qu'ils ne sont pas et puis il ya des parents qui vont se montrer trop complice ou empathique de peur de que l'enfant se sente rejeté.

Il faut rester assez sain et assez nuancé, on accompagne son enfant de façon nuancé dans les jeux pas de raison de faire d'excès, d'être hyper féminisant avec lui ou hyper masculinisant.
En général, c'est plutôt les papas qui vont être hyper masculinisant. Le problème c'est que non seulement c'est un échec et ce n'est pas parce qu'on dit à son enfant tu vas aimer le foot qu’il va forcément apprécier le foot.

Par ailleurs, cela renvoi une mauvaise image à l’enfant, pour lui il ne plaît pas à son père.
Tu ne me plaît pas parce que tu n'es pas comme je voudrais avant même la problématique sexuelle et donc on ajoute une problématique d'amour propre et de séduction de l'enfant vis-à-vis de son parent et on fait perdre confiance en soi à l'enfant en lui rabâchant qu'il faudrait qu'il joue autrement.Il faut alors ouvrir la discussion et essayer de comprendre pourquoi est ce qu'il y a des influences plus forte féminine que d'autres et on lui fait partager ce qu'on aime.
Il faut décondenser la relation archaïque de la virilité, de la violence…
C'est-à-dire qu’on montre à son enfant qu'être un homme c’est être comme son papa et que son père n’est probablement pas une caricature de virilité.
Il faut dédramatiser la situation et créer une relation sympathique entre le garçon et son fils.
En plus de lui faire plaisir, cela va donner confiance en lui et lui procurer la sensation qu'il se sente homme comme son père.

 

Pour en savoir plus sur l'exigence parentale, retrouvez nos articles:
"L'exigence parentale", par le Dr.LARRAR.


Catégories


A propos de l'auteur

Articles liés

Parcourez les articles

Utilisez le moteur de recherche ci-dessous.


Vous n'avez pas trouvé ce que vous cherchiez ?

Vous souhaitez approfondir cet article, réagir ou proposer un sujet ?


Contactez-nous !
Consultation psychologique qualitative et sécurisée avec Wepsee